Focus & Interview

Industrie des matériaux : késako ?

Cette industrie nécessite particulièrement des experts en production de matériaux permettant de donner vie à nombreux projets industriels.

Qu’est ce que les « matériaux » ?

Les matériaux sont les matières qui composent nos objets, machines et bâtiments.

Ils peuvent être issus de matières naturelles ou artificielles et sont différenciés selon leurs provenances (minérale, organique, métallique ou encore issus d’êtres vivants) et leurs propriétés (composition, dureté, résistance, conductivité…).

On peut alors les classer en différentes familles :

  • Métalliques : ce sont les métaux comme le fer, le cuivre ou encore les alliages métalliques.
  • Minérales : ce sont les roches, le verre ou par exemple, la céramique.
  • Plastiques : ce sont les matériaux provenant des combustibles fossiles comme le pétrole.
  • Organiques : ceux-ci proviennent d’êtres vivants, d’animaux ou de plantes comme le bois ou le papier.
  • Composites : sont issus de la combinaison de plusieurs familles de matériaux comme la fibre de carbone.

Qu’est-ce que « l’industrie des matériaux » ? 

Cette industrie regroupe les secteurs qui ont pour but de transformer les matériaux.

Dédiée à produire ou transformer des matériaux, elle permet de les rendre exploitables dans la fabrication de produits de toutes sortes comme les automobiles, les biens de consommation ou encore les machines industrielles.

Pour y parvenir, cette industrie fait appel à différentes expertises car de nombreuses étapes sont nécessaires pour parvenir à mettre en forme les matériaux, leur imposer des structures, des fonctions spécifiques tout en leur attribuant des propriétés propres.

Une industrie en amélioration continue

Les exigences croissantes des fabricants qui découlent directement de celles des consommateur.trice.s, impose à l’industrie des matériaux une recherche constante de nouveaux procédés et matériaux, mis au point par les ingénieur.e.s et chercheur.euse.s qui contribuent ainsi à une innovation permanente au sein de ces entreprises.

Ainsi, à l’ère de l’Industrie 4.0 et de la prépondérance des enjeux environnementaux, il est plus que jamais nécessaire de réfléchir à des alternatives à certains matériaux et procédés pour accompagner au mieux les besoins de ces industries du futur.