RH & Emploi

Ingénieur.e Optoélectronique

Expert.e recherché.e dans de nombreux domaines de l’Industrie, l’ingénieur.e spécialisé.e en optoélectronique a le vent en poupe !

L’optoélectronique késako ?

L’optoélectronique fait partie, à la fois de la branche de l’électronique et de celle de l’optique et concerne l’étude et/ou la fabrication des composants électroniques qui émettent de la lumière ou interagissent avec elle. Ces composants, permettent de transformer le courant électrique en lumière et inversement.

Ses Missions 

L’ingénieur.e optronique peut intégrer différents services d’une société en proposant ses connaissances et compétences ciblées :

  • La R&D ou le BE pour la conception de systèmes ou de matériel multi-technologiques (systèmes d’enregistrement, optique, laser, infrarouge…)
  • Les méthodes ou la production, en intégrant les spécificités de fabrication des équipements optroniques
  • La gestion, le pilotage et la coordination de projets en intervenant dès la phase d’avant-projet pour s’assurer de leur faisabilité en termes de coûts, de technicité et de contraintes
  • La Supply-Chain en considérant les différentes contraintes d’achats ou de logistique inhérentes à cette spécialité

Ses secteurs d’intervention

  • Automobile
  • Ferroviaire
  • Aéronautique
  • Spatial
  • Défense
  • Médical
  • Télécoms

Sa formation

Plusieurs formations permettent de devenir Optronicien.ne :

  • Ecoles d’ingénieur avec une spécialisation l’optronique, électronique ou optique
  • Plusieurs Master en sciences et technologies avec spécialité électronique, optoélectronique, optique ou photonique
  • Doctorat pour une expertise plus poussée
  • DUT mesures physiques ou BTS génie optique

Ses perspectives d’évolution 

Il existe une forte demande pour ce type de profils pointus.

En effet, l’Optronicien.ne peut évoluer sur l’ensemble des métiers techniques de l’Industrie : la R&D, le BE, les opérations industrielles (Production, Supply-Chain…) et des fonctions transversales telles que la gestion de Projets, la Qualité ou encore l’Ingénierie Commerciale.

Sa rémunération 

Elle oscille entre 30K€ et 39K€ pour un profil débutant.