RH & Emploi

Ingénieur.e commercial.e

Profil rare et prisé des entreprises industrielles, l’ingénieur.e commercial.e a une double compétence technique et commerciale. Il/Elle est à même de proposer des produits et des prestations complexes.

Son contexte d’intervention

L’Industrie façonne des produits à haute valeur ajoutée, dont la commercialisation requiert une technicité particulière dont l’ingénieur.e commercial.e est l’expert.e

Ses Missions 

  • Développer le chiffre d’affaires à travers la prospection et la conquête de nouveaux clients
  • Bâtir et entretenir une relation pérenne avec ses clients.
  • En mode projet, assurer les réponses à  appels d’offres et la réalise des cahiers des charges
  • Assurer le suivi technique auprès des clients et veiller au bon déroulement de la prestation et/ou fonctionnement du produit.
  • Suivre les contrats en cours et les demandes clients
  • Gérer les aspects administratifs

Ses Qualités 

  • Expertise technique sur un domaine industriel donné et maîtrise des spécificités produit
  • capacité de vulgarisation
  • Facilité de connexion sociale et capacité à s’exprimer clairement

Sa formation

Bac +5, école de commerce, complétée par une formation technique ou école d’ingénieur suivie d’une expérience commerciale. Cette double formation est souvent requise pour décrocher ce type de poste.

Son évolution

Il.Elle peut évoluer géographiquement, en se voyant confier une zone géographique plus vaste ou d’un point de vue des responsabilités

Une évolution en terme de responsabilité est également envisageable, soit d’un point de vue managériale avec le management hiérarchique ou fonctionnelle d’une équipe, soit d’un point de vue du portefeuille client avec un plus gros poids financier.

Globalement, l’ingénieur.e commercial.e joue un rôle essentiel au développement de l’entreprise et peut s’inscrire durablement en son sein ou multiplier les expériences au sein de différentes structures.

Sa rémunération

Pour un profil débutant : entre 39 K€ et 60 K€ par an